Apprendre de ses Erreurs.

Publié le par jocelyne53




Citation pour les Toastmasters du 8 juin 2009

 

Apprendre de ses erreurs c'est bien mais apprendre de ses succès c'est beaucoup mieux.  Car quand on apprend seulement de ses erreurs, on continue de faire des erreurs.

Earl Nightingale


Earl Nightingale fut un grand motivateur dans les années cinquante et soixante.  Il fut un des premiers grand courtiers d'assurances américains et aussi le premier a avoir endisqué des discours motivateurs pour ses employés, dont le célèbre : The Strangest Secret qui se vendit, à cet époque, à un million d'exemplaires.  
 

Quand on apprend de ses erreurs, il est certain que notre but est de s'améliorer ; donc de ne pas en faire d'autres.  Par exemple, si je perds une vente et que je sais que j'ai commis plusieurs erreurs, il est bon que j'analyse cet événement afin de ne plus les recommencer.   Mais à la longue, réfléchir et analyser seulement ses erreurs peut être démotivant et décourageant. 
 

Il faut se rappeler que la majorité de nos pensées sont à tendances négatives.  Il est très rare  qu'une personne va être totalement satisfaite d'elle-même ou va se féliciter pour sa réussite.  Cela fait partie de notre éducation : ne pas s'asseoir sur nos lauriers.  
 

Mais si on veut travailler en harmonie avec soi-même et avec les autres, il est impératif de reconnaître nos succès et d'en être fier.   De cultiver une attitude positive, de confiance en soi et d'estime de soi.
 

Donc, remâcher sans arrêt ses erreurs peut engendre un esprit de défaite, augmenter et alimenter notre crainte de foncer vers nos buts et nos objectifs de vie.
 

De plus, la crainte de commettre d'autres erreurs, peut figer notre esprit créatif, notre capacité de communiquer avec les autres et nous enfermer dans une vie de médiocrité.
 

Le pire ennemi de l'être humain est la peur, sous toutes ses formes. 
 

Rappelez-vous !  Tout le monde fait des erreurs, c'est normal !
 

Voici une citation des hommes d'affaires de Taiwan :

Chacune de mes erreurs est un marchepied vers le succès. 
 

Donc, il serait intéressant de considérer nos erreurs comme des opportunités pour s'améliorer  mais surtout de célébrer et d'accepter nos succès.
 

Ceci n'est pas de l'orgueil mais de la reconnaissance envers nos propres efforts et nos propres forces.
 

Comme toujours, lire vos commentaires est toujours très utile afin d'améliorer constamment la qualité de ce site.


Abonnez-vous à ma newsletter !


Bonheur, Réussite, Succès, Richesse, Amour et Abondance pour 2009


Jocelyne Choquette, BAA

Formateur, coach et conférencier,

Bien-être et communication.           


Pour plus d'informations :

514. 336. 7441

jocelyne.choquette@sympatico.ca

www.jocelynechoquette.com
 

Jocelyne Choquette 2009.


Publié dans AFFIRMATION DE SOI

Commenter cet article

Anges 20/07/2009 20:21

Tout à fait Witney, c'est notre mentale qui définit le succès ou l'échec mais en réalité comme tu dis tout est expérience ! A plus

witney 20/07/2009 19:09

il n'y a ni succès ni échec, seulement des expériences, à mon avis !! et on apprend bcp des 2 ! bonne suite ! witney

Anges 20/07/2009 03:34

oui bien sûr. C'était juste un clin d'oeil pour dire aussi que lorsqu'on a un objectif il faut servir de ses "erreurs" pour l'atteindre. Je suis tout à fait d'accord avec toi. ;) Anges

jocelyne53 20/07/2009 02:37

Toutes nos erreurs et nos échecs sont des leçons de vie, que cela nous plaisent ou non :-))))))

Bonne journée !

Anges 20/07/2009 02:34

Oui j'aime bien ce mot "erreur", car l'échec n'existe pas tant qu'on a pas abandonné. Anges.