Amour et... Arnaque!

Publié le par jocelyne53



C'est le genre d'histoire qui n'arrive qu'aux autres, jamais à soi. Sauf, cette fois.
 

Par: Hélène Poitras du magazine Vita.
 

J'ai toujours souhaité partager une relation amoureuse riche de sens et de satisfaction. À l'aube de la cinquantaine, j'avais cumulé plusieurs relations de couple de courte et de longue durée, certaines enrichissantes, d'autres moins. À cette période de ma vie où je me sentais libre, remplie d'énergie et de confiance, je caressais l'espoir que ce bonheur me soit enfin offert.
 

Nous étions à l'automne 2005, lorsque j'ai fait la connaissance d'un homme exceptionnel lors d'un événement organisé par la chorale dont je faisais partie. C'était un bel homme, enjoué, dynamique et créatif. Jour après jour, il me démontrait des marques d'attention auxquelles je n'avais pas été habituée; j'appréciais ses moindres petits gestes.
 

Il est donc entré dans ma vie à la vitesse grand V, car j'avais le goût que cette situation d'abondance demeure. Je réalisais chaque jour à quel point il était facile de vivre à ses côtés. Seule dans ma maison depuis que mes deux enfants avaient quitté le nid, il s'est donc très rapidement installé chez moi.
 

Du rêve... au cauchemar
 

À partir de ce moment, j'ai profité de la vie à deux comme jamais auparavant. Nous avons fait quelques voyages, assisté à de nombreux spectacles, logé dans de grands hôtels; c'était la belle vie et il me faisait miroiter des projets d'avenir qui m'enchantaient.
 

J'avais de l'admiration pour cet homme qui avait vécu tant d'expériences variées et hors de l'ordinaire. Il me disait avoir travaillé aux États-Unis pendant quelques années et y avoir fait de la course automobile. Il avait également travaillé comme directeur technique d'une compagnie internationale de sonorisation et d'éclairage, puis avait décidé quelques années plus tôt de travailler à son compte. Il s'occupait, entre autres, de location d'équipement de sonorisation et d'éclairage pour des productions cinématographiques et télévisuelles.
 

Il semblait par ailleurs brasser de grosses affaires dans des domaines aussi variés que l'aéronautique et les courses automobiles et, bien que tout n'allait pas toujours bien, il faisait preuve de beaucoup d'assurance. Et il n'était pas sans subir des difficultés financières... C'est pourquoi j'assumais souvent certaines de nos dépenses que j'inscrivais dans un cahier afin que soient comptabilisés les montants qu'il me devait. Bien qu'il me remboursait une partie des montants empruntés, j'étais un peu ennuyée d'avoir à avancer l'argent nécessaire pour nos dépenses.
 

À un certain moment, tout sembla rentrer dans l'ordre. En effet, pendant une certaine période, il se mit à me rembourser des montants plus importants de sorte que je pus enfin effacer l'ardoise; j'étais bien contente de voir que ses affaires allaient mieux et de profiter de notre vie de couple sans le spectre des ennuis financiers. Mais le bonheur fut de courte durée. 
 

Quelques mois plus tard, j'appris par le service de recouvrement de l'institution bancaire où je possédais une marge de crédit hypothécaire, que la limite était dépassée depuis trois mois. Surprise! Comment cela est-il possible!? Je n'avais pas touché à cette marge qui devait servir aux travaux de rénovations qui n'avaient pas encore eu lieu... Puis, j'ai compris...
 

Trahie par l'homme que j'aime
 

Bien brutalement, j'ai réalisé que l'homme que je croyais si généreux avait frauduleusement tiré des chèques en imitant ma signature. En plus de conserver une partie des sommes, il m'avait ainsi remboursé les montants qu'il me devait... avec de l'argent emprunté sur ma marge de crédit. Et bien sûr, il avait intercepté toutes les correspondances et les appels faits par ma banque pour m'avertir de la situation.
 

Lorsque j'ai compris ce qu'il m'avait fait, j'ai tout de suite fait changer les serrures des portes de ma maison et l'ai avisé qu'il n'était plus le bienvenu. Le soir même, j'ai déposé une plainte à la police et j'ai su dans les jours suivants que cet homme était un fraudeur d'expérience. Il avait un casier judiciaire depuis 1979, de très nombreuses plaintes criminelles avaient déjà été portées contre lui, et il avait déjà été condamné à deux périodes d'emprisonnement.
 

J'étais atterrée, je ne comprenais pas ce qui m'arrivait, c'était trop gros. Et moi qui l'aimais et qui lui avais fait confiance. J'ai vu à quel point ce drame pouvait m'anéantir et je n'ai surtout pas voulu m'effondrer. Il y a de cela près de quatre ans, j'aurais pu perdre mon fils dans un accident de voiture.  En remerciant le ciel que sa vie soit sauve, je me suis alors juré qu'il n'y aurait jamais rien d'aussi grave que la perte de mon fils. C'est cette promesse qui m'a permis de rester debout.
 

C'est aussi la solidarité de tous ces gens qui m'ont entourée, mes enfants qui ont fait preuve de courage et de confiance dans la vie, mes frères qui se sont tant inquiétés pour leur petite sœur, mes amis qui ont vécu cet affront. Même ces inconnus que j'ai croisés lors des démarches que j'ai dû faire pour résoudre ce gouffre financier, même « leur bonne chance, madame » et toute la sincérité dont ils ont fait preuve m'ont donné le courage d'avancer.
 

Au moment où je rédige cet article, j'apprends qu'il a finalement été mis sous les verrous. J'ai déjà pris les moyens pour éponger cette dette et les arrangements nécessaires pour redresser ma situation financière. Avec son emprisonnement, je traverse une étape supplémentaire dans la résolution de ce deuil.
 

L'espoir
 

Cette double trahison a été un événement magistral de ma vie. Bien qu'il ait été fort douloureux, il m'a permis de déployer des forces et des stratégies intérieures qui m'étaient inconnues. Dans les mois qui ont suivi l'événement, j'ai dû parcourir le chemin qui m'a permis de comprendre ce qui m'avait amenée là. Aujourd'hui, je vais bien. Comme me l'a si bien dit une personne que j'admire: au-delà de ce qui arrive, l'important, c'est ce qu'on en fait...
 

J'espère que j'aurai un jour le privilège de partager ma vie avec quelqu'un de bien, le plaisir immense de vivre une relation de couple enrichissante. J'aurai des craintes et je serai certainement plus vigilante, mais j'ai la foi qu'il existe sur cette Terre un homme qui me convienne et qui me permettra d'oublier cette triste expérience.
 

Je vous souhaite une excellente journée !
 

Jocelyne Choquette

Formateur agréé et conférencier.

514. 336. 7441

jocelyne.choquette@sympatico.ca

 

 

Publié dans CROISSANCE PERSONNELLE

Commenter cet article

jocelyne53 20/10/2009 19:03


Bonjour Domi,

Heureusement, seulement sur un très court terme, huit semaines. Par la suite, j'ai dû me sauver chez des supposés amis et encore une fois me réfugier au YMCA pour une semaine avant d'intégrer mon
appart actuel.

Bonne journée à toi !


jocelyne53 20/10/2009 19:00


Bonjour Anne,

Le problème, c'est que l'on confond souvent l'amour avec l'amour aveugle envers une personne. Il faut rester vigilante et vigilant et surtout bien connaître l'autre avant de s'engager et aussi
garder son indépendance financière, surtout la première année...

Bonne journée !


jocelyne53 20/10/2009 18:57


Bonjour Malaya,

Je suis tout à fait de votre avis. Les femmes ne sont pas toutes des anges :-))))) Alors, ils seraient intéressants que ces messieurs nous communiquent plus leurs expériences de vie,
Bonne journée !


dimdamdom59 20/10/2009 15:45


C'est ton expérience Jocelyne???
Si oui et si non, ben chapeau à la personne capable de remonter la pente après des coups aussi durs!!!
Je t'embrasse.
Domi.


malaya 19/10/2009 10:34


Ce genre d'histoire est tellement fréquent! Certainement ces arnaques existent, mais j'aimerai souligner que les hommes aussi souffrent de cela. On a l'habitude de prendre toujours la femme comme
victime. Cependant les hommes se font arnaqué bien plus souvent.